Auvergne

Terroirs de volcans

Évoqué dans des écrits de Pline l'Ancien (50 av. JC), le vignoble auvergnat façonne depuis toujours le paysage de nos campagnes. Le vignoble est, aujourd'hui, rattaché au vignoble de la Vallée de la Loire, avec une aire de production qui s'étend de Riom au nord à Issoire au sud.

Le terroir se compose de sols argilo-calcaires, granitiques ou parfois silico-calcaires, tous d'origine volcanique. Cette spécificité fait qu'aujourd'hui on définie cette région viticole plutôt comme la Loire Volcanique (appellation non officielle), mais sous cette bannière se regroupent 39 vigneronnes et vignerons unis par leur volonté de promouvoir les terroirs exceptionnels du Massif Central. Ils recouvrent les territoires viticoles de l’Auvergne, du Forez, du Roannais et de Saint-Pourçain qui sont les 4 AOP auxquelles s'ajoutent 4 IGP, à savoir IGP Urfé, Val de Loire, Puy de Dôme et Comté Rhodannien.

Les cépages principaux sont le Gamay et le Pinot Noir pour les rouges et le Chardonnay pour les blancs mais aussi quelques cépages autochtone comme le Tressalier pour les blancs.

Les vins d’Auvergne se marient agréablement avec la gastronomie et les produits du terroir auvergnat.

Un rouge puissant et tannique accompagnera à merveille un Saint-nectaire qui pourra tout aussi bien être associé à un vin blanc, fruité et gras, pour une touche plus originale.

Les charcuteries locales s'accomoderont d'un rouge friand alors qu’un vin blanc aromatiquer sera tout aussi excellent à l'apéritif que pour accompagner des produits de la mer.

Aujourd'hui les vins en appellation Saint Pourçain du domaine Terre de Roa sont les dignes représentants des vins d'Auvergne à la cave, tout comme les IGP Puy de Dôme de Richard Tournayre ou les IGP Urfé de Stéphanie Guillot.