Champagne

Le vin de Fête par excellence.

Le vignoble de Champagne s'étend principalement en région Grand Est (Aube, Marne), mais aussi sur les départements voisins de l'Aisne et de Seine-et-Marne.

Le vignoble de Champagne a une longue histoire. On considère que sa création définitive est due aux abbayes bénédictines de Saint-Pierre-aux-Monts à Châlons-en-Champagne et de Saint-Pierred'Hautevillers. C'est d'ailleurs dans cette abbaye que Dom Pérignon mettra au point, au 17ème siècle, la méthode de vinification champenoise. 

L'élaboration du champagne nécessite l'assemblage de plusieurs cépages. Les trois principaux utilisés sont leChardonnay (raisin blanc qui donne un vin frais et délicat;  un champagne exclusivement élaboré à partir de ce cépage, que l'on retrouve dans la région des Côtes des Blancs, est appelé « blanc de blancs »), lePinot Noir (raisin noir à jus blanc qui donne un vin charpenté et au bouquet fin) et le Pinot Meunier (lui aussi raisin noir à jus blanc). Ainsi, le plus célèbre des vins blancs est majoritairement issu de raisins noirs.

Le champagne est produit sur quatre zones de production de raisins qui regroupent les dix-sept terroirs de champagne. Ces quatres zones sont: La Montagne de Reims (constitué majoritairement de coteaux exposés au sud sur des sols dont la craie est profondément enfouie. Ici le cépage dominant est le Pinot Noir donnant des champagnes réputés pour leur puissance, leur charpente et leur noblesse.), La Vallée de la Marne (ici les coteaux sont implantés sur des sols à dominante argilo-calcaire, le cépage dominant est le Pinot Meunier donnant des Champagnes fruités et d'une grande souplesse), La Côte des Blancs (ici sur la craie affleurante, un cépage unique règne en maître: le Chardonnay qui donne naissance à des Champagnes empreints de vivacité et d'esprit, aux arômes légers et délicats, symboles de finesse et d'élégance.) et la Côte des Bar (sur des sous-sols à tendance marneuse et principalement plantés de Pinot Noir, les Champagnes de la Côte des Bar sont des vins de caractère, à la belle rondeur et aux arômes complexes).

Les 319 communes viticoles champenoises sont classées en trois catégories: 17 terroirs classés champagnes «grand cru», 44 terroirs «premier cru», les autres terroirs non classés. Cette «échelle des crus» fut officialisée en 1911 par les représentants des vignerons et les négociants.

Au delà de grandes maisons de Champagne connues et reconnues, sont présnts des producteurs indépendants tout aussi talentueux et des vignerons travaillant en biodynamie.